Vuelta Ciclista a Murcia

Murcia

Bonjour à tous,

Samedi, j’ai disputé le Tour de Murcie , course espagnole montagneuse qui se dispute désormais sur une journée. C’est une épreuve de renommée du début de saison et qui présente un plateau costaud cette année avec les grosses formations du World Tour (Astana, Movistar, Trek, FDJ, Ettix, Giant, Katusha…). La course comporte 198.5 kms avec deux cols de 3ème catégories (dont l’arrivée situé au sommet du Castillo de Lorca) et deux cols de 1ère catégories (km 150) qui en fait forment une longue montée en deux temps, la sierra Empuna. Cette difficulté est la principale de la journée.

Je me présente au départ de la course un peu diminué. En effet, j’ai souffert toute la nuit de montées de fièvre importantes … Mon coéquipier de chambre Anders, ne prenant d’ailleurs pas le départ malade lui aussi.

Après un long départ fictif (9 kms), je suis le premier attaquant du jour au KM 0. Vite repris , mes coéquipiers essaient à leur tour de prendre l’échappé du jour. Les jambes sont lourdes en ce début de course, pas mal de toxines dans les jambes dues à la fièvre … Néanmoins, dans la première ascension du jour au kilomètre 15, je me retrouve dans un premier groupe de 30 au sommet, derrière une échappée de 9 coureurs. Finalement tout rentre en ordre 20 kms plus loin sous l’impulsion des FDJ. Deux coureurs se détachent et forment l’échappé du jour, derrière rideau pendant quelques kms…

N’étant vraiment pas terrible, je profite de ce moment plus calme pour descendre à la voiture du médecin de course. Je crois n’avoir jamais bu autant de bidons durant une course (11 bidons !!!!). Je transpire énormément mais commence à me sentir un peu mieux à la mi-course.

Le peloton est contrôlé par les Astana et Ettix . L’approche de la principale difficulté du jour est très rapide, le peloton en file indienne. Nous arrivons dans l’ascension de la sierra d’Empuna, col de 21 kms dont le sommet se trouve à 50 kms de l’arrivée et qui fait office de juge de paix. Je m’accroche durant 16 kilomètres au contact des meilleurs avant de complètement craquer… Il me manque encore un peu de force et de condition pour basculer dans le premier groupe à ce niveau… Cependant je suis content de voir mes progrès et encouragé pour travailler encore plus dur! Donc après avoir cédé, je me retrouve dans un groupe de 4 coureurs (dont un Trek et deux Astana). Nous faisons la longue descente à bloc. Ensuite 25 kms de faux plats, avec un vent défavorable. On continue à bien se relayer avant de voir un groupe important revenir de l’arrière à 5 kms de l’arrivée, au sein duquel je termine la course. A noté le numéro de Rein Taraamae de l’équipe Astana, qui s’impose après 50 kms d’échappée solitaire…

Bilan de la journée 225 kms (198 kms de course +fictif et trajet hôtel). Un peu déçu de ne pas avoir été à 100% de mes moyens avec la fièvre mais tout de même satisfait d’avoir donné le maximum. Il reste du boulot pour arriver en forme mais je pense être sur la bonne voie. Ce ne sera pas faute de travail et de motivation dans tous les cas!

Prochaine course Tour du Haut Var 21/22 février!

@ bientôt tout le monde

Damien