Damien Garcia sur un petit nuage

damien_garcia_2014

Damien Garcia , né le 17 Avril 1992 , est un coureur atypique.
Aprés ses premiers tours de roues et ses premiéres victoires chez les juniors au VC Nay , il émigra en Espagne (2011-2012) dans l’équipe Naturgas Energia, réserve de la formation Euskaltel-Euskadi.
Suite aux problémes économiques de l’équipe il rejoignit le VCP Langon pour terminer la saison 2012.
2013 il signa au GSC Blagnac ou il accomplit la saison avant de partir en Guadeloupe au mois d’aout là ou il avait trouvé un job à mi temps pour finir la saison. Il s’y fit remarqué sur quelques épreuves , rencontra Gabriel Gatti qui dirige l’équipe Luxembourgeoise Differdange-Losch .
Un contrat pro fut signé avec cette équipe Continentale pour la saison 2014.

Damien Garcia raconte la suite :
« Lorsque Gabriel Gatti m’a contacté j’étais heureux et surpris à la fois . Moi qui ai commencé le vélo assez tard ( presque 17 ans) je n’aurais jamais pensé courir chez les pros méme si comme pour chaque coureur c’était un réve.
J’ai signé pour 2 ans et j’ai pu avoir un beau programme de courses en France et en Belgique.
J’ai pu voir le fossé qui existe entre le niveau coupe de France et Pro Tour comme sur le Tour du Haut Var.
Avec une augmentation de la charge de travail (24000 km cette année) je sens que j’ai beaucoup progressé .
Dommage que ma fin de saison ait été racourcie suite à une blessure juste avant le Championnat de France Espoirs.
J’ai tout de méme fait 46 jours de course , mes meilleurs résultats je les ai obtenus en Belgique sur les courses dures. J’ai apprécié l’esprit qui régnait dans cette équipe cosmopolite .

J’aurais dû faire cette année 2015 avec eux puisque j’avais un contrat de 2 ans , mais j’ai eu l’info qu’une équipe Norvégienne cherchait un coureur Français. J’ai posé ma candidature , elle a été retenue. J’ai signé pour un an avec  Froy Oslo Project une équipe qui se veut ambitieuse. Elle projette de monter continental pro dés l’année suivante.

Les conditions sont trés acceptables , j’étais à Oslo les jours derniers j’ai reçu mon vélo et fait les démarches administratives.

Je ne me fais pas d’illusion , je ne serais jamais un grand champion mais j’ai vu que je progressais et que j’arrivais à accomplir le travail que me demandait mon directeur sportif.

Je ne me donne pas de limites , mais tant que j’aurais l’opportunité de faire ce qui me plait je continuerai. Les voyages , les échanges , sont enrichissants et me permettront de perfectionner mon Anglais.

Par la suite j’espére « regagner la vie civile » et trouver du travail avec mon DUT Gestion des entreprises et des administrations.

1er stage avec mon équipe Froy Oslo Project du 8 au 20 décembre à Grande Canarie. »
Source : sudgirondecyclisme.fr